A propos

Correspondante de presse pour L’Est Républicain, Sandrine Fallacara-Torterotot prend en charge la couverture des évènements musicaux et oeuvre dans une démarche de qualité rédactionnelle.
Ses articles référencés lui permettent d’accéder à la fonction de jury sur les Repérages Eurockéennes 2012.

Depuis 2015, Déhiscence s’est également enrichi de contributeurs ponctuels et réalise des live-sessions.

Déhiscence a pour vocation de devenir le vecteur de promotion de cet univers musical dans lequel chaque habitant de l’Aire Urbaine est appelé à graviter.

Le projet

Notre Territoire de musiques vibre des grands rendez-vous annuels que sont les Eurockéennes, les festivals GéNéRiQ et Impétus. Les structures référentes en matières de musiques actuelles (la Poudrière et le Moloco) vont, cette année, franchir une étape importante grâce à la signature d’une convention avec l’ Etat qui liera leur destin via le label « SMAC » (Scène des Musiques Actuelles).

Qu’en est-il de la visibilité?

Pour le public, si musique rime avec grands rendez-vous, actuellement aucun média ne le relie directement au travail de fond entrepris par ceux qui en sont les acteurs principaux.

Aujourd’hui, Déhiscence propose de faire le lien entre le public, les artistes (émergents ou renommés), les structures référentes et les évènements.