Eurockéennes 2019: du mordant, des artistes et ce petit supplément d’âme…
14/12/2018

Du 4 au 7 juillet prochains, la presqu’île du Malsaucy accueillera une nouvelle édition des Eurockéennes pour 4 jours d’effervescence sonore où se côtoieront têtes d’affiches et découvertes suivant une ligne de programmation désormais bien rodée et à la pointe de l’actualité musicale.

Suprême NTM, Angèle, Stray Cats, The Chainsmockers, Weezer, Jain, Columbine, Roméo Elvis, Interpol, SuicideBoys, Petit Biscuit, John Butler Trio, Chris, Parkway Drive, Jeanne Added, Idles, Slash : 17 noms qui amorcent d’ores et déjà un programme à la hauteur de cet événement annuel dont l’enjeu sera de combler tous les goûts et rassembler les publics. Une annonce qui tombe à pic et réchauffe les cœurs dans un contexte social malmené par la crise et plus récemment par l’attaque terroriste de Strasbourg.

L’éclectisme et la qualité sont donc à nouveau au rendez-vous de l’édition 2019 après un 30ème anniversaire exceptionnel qui avait rassemblé, pour mémoire, 135 823 festivaliers.

Au registre artistique, on retiendra la présence de NTM qui n’avait plus foulé la terre rouge du Malsaucy depuis 20 ans et qui y revient avec un nouvel album à défendre. Autre tête d’affiche, Stray Cats –groupe légendaire de néo-rockabilly formé en 1979- devrait motiver les festivaliers de la 1ère heure et qui se régaleront tout autant de la présence d’Interpol, fleuron de la scène indie-pop-rock dont la précédente apparition en terre belfortaine remonte déjà à 2005 ! Enfin, cerise sur le gâteau, pour les vieux de la vieille, Slash dont la chevelure célébrissime et toujours inaltérable viendra onduler au rythme de son nouveau projet solo à moins que la grosse batterie américaine de Parkway Drive ne le fasse défriser !

Côté nouvelle garde, le collectif hip-hop originaire de Rennes Columbine et SuicideBoys représenteront les groupes issus du Cloud Rap. Dans un autre style, Petit Biscuit gratifiera les festivaliers d’une de ses rares dates en France pour l’été 2019. Angèle et son frangin Roméo Elvis seront également de la partie dans des genres différents et pas sur la même journée mais avec une énergie identique.
L’édition 2019 s’étoffe également de quelques ambassadeurs de la Poudrière, salle belfortaine dénicheuse de talents hors-pairs comme Jain ou Idles que l’on qualifie en Angleterre de renouveau du rock ! Autre artiste ayant tissé des liens solides avec Belfort, l’étonnante Jeanne Added, marraine du dernier One+One à Entrevues. Il y a encore les pourvoyeurs de succès tels Chris(tine and The Queens),Weezer et The Chainsmockers. Et enfin, notre coup de cœur : John Butler Trio parce qu’au rayon des jam band australien, c’est ce qu’il se fait de mieux !

Bien évidemment ces 17 premiers noms se verront très vite complétés d’autres recrues. L’équipe des Eurockéennes de Belfort travaille toujours à cette belle édition dans un contexte économique difficile pour un secteur dont l’écosystème est menacé par l’arrivée de grands groupes de divertissement.
Le petit blog artisanal que nous sommes réitère ici son attachement à ce festival qui fonctionne sur un mode associatif depuis ces débuts et qui illustre avec brio les « 3 E » : Énergie, Engagement et Expérience… un combo gagnant qui les place dans le Top 5 des festivals français. Les Eurockéennes ont une âme et il faudrait être bien inconséquent pour abîmer cette essence en leur imposant un fonctionnement lucratif auxquels ils sont justement étrangers.

The show must go on !

Sandrine Torterotot

Une partie de l’équipe de l’association Territoire de Musiques qui gère les Eurockéennes de Belfort